Née au Mental Research Institure de Palo Alto aux Etats Unis, la thérapie brève intégrative utilise les apports de différentes théories et pratiques. Son attention est focalisée sur le présent et sur ce qui maintient le problème plutôt que d’en chercher la cause dans le passé du client. Son orientation solution réduit la durée de psychothérapie en contournant l’étape de compréhension du problème, considérant qu’il n’est pas nécessaire de comprendre un problème pour le résoudre.

 

La thérapie-brève intégrative se base sur les ressentis émotionnels et physiques, ainsi que sur le comportement et les pensées. Ce sont les quatre axes directeurs de la discipline. En agissant sur l’un d’entre eux, un effet se propage sur les autres.